La 25e Heure est sous presse !

Crayonné de la couverture de La 25e Heure par Élian Black'Mor

Crayonné de la couverture de La 25e Heure par Élian Black’Mor

Comme indiqué dans ce titre, après une année bien chargée et un été bien trop court, mon dernier roman, La 25e Heure, est parti chez l’imprimeur lundi.

 

J’ai hâte de le tenir en main : nous vous avons concocté un objet de toute beauté !

La 25e Heure, c’est le premier épisode d’une série policière et fantastique, le tout se passe à Paris, en 1888, alors que la construction de la tour Eiffel est sur le point d’être achevée. Un duo de policiers, des inspecteurs de la Sûreté de Paris, se retrouvent à enquêter sur la disparition de morts. Des tombes sont profanées, des rumeurs courent, des personnalités très en vue disparaissent : l’affaire promet d’être corsée !

Ce roman est pour moi l’occasion de réinventer l’histoire des sciences et des inventions de la fin du XIXe, et de leur attribuer des fonctions occultes…

Dernier détail : l’idée de cette série est que chaque épisode puisse être lu indépendamment, afin de ne prendre personne en otage. Inversement, pour les lecteurs de saga, une méta-histoire  se développe tout au long des épisodes et vous plongera dans un Paris uchronique que j’espère riche en surprises ! Dans cette perspective, le premier épisode offre une porte d’entrée assez historique et documentée, qui dérive peu à peu sur les berges d’un fantastique à la française…

Bientôt :

– la couverture sera dévoilée (certains chanceux ont pu la voir à la Japan Expo en juillet), avec la 4ème, bien sûr

– un extrait sera proposé

– les précommandes seront ouvertes sur le site des éditions HSN (début septembre)

– et dès à présent, mon calendrier des signatures ! (ici)

caducee-blancMais quel est ce symbole ? Outre avoir été dessiné (par Élian Black’Mor) pour devenir le logo de la série, ce caducée un peu particulier est le signe de ralliement d’un ordre occulte et millénaire, l’Ophiucus.

 

Merci pour le partage ;) Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.