Il était une fois le prix Joël Champetier…

Le prix Joël Champetier 2017

Depuis 2016, lors du festival des Utopiales à Nantes, la revue canadienne Solaris récompense une nouvelle francophone du prix Joël Champetier. Cette année, j’ai eu l’immense privilège de me voir remettre ce prix pour ma nouvelle « Le Contrat Antonov-201 ».

La cérémonie était animée par Jérôme Vincent, le patron d’Actusf, qui place en ligne un enregistrement audio de cette soirée. La remise du prix Joël Champetier se fait à la minute 23’20 par Jean Pettigrew, éditeur des éditions À Lire.

C’est le premier coup de projecteur médiatique d’importance sur mon travail.

Solaris, le 205, numéro d’hiver

Le Contrat Antonov-201

Vous pouvez dès à présent découvrir ce texte inédit dans le numéro d’hiver de la revue Solaris*, où j’ai de surcroît l’honneur de voir trois de mes romans chroniqués par Élisabeth Vonarburg, la Grande Dame de la science-fiction québécoise. (La 25e Heure, Le Chrysanthème Noir, et Paris-Capitale dont la présente nouvelle, « Le Contrat Antonov-201 », documente un des aspects).

Je dois dire que je suis à la fois impressionné et touché d’avoir vu mon travail passer entre les mains de si grandes figures… (encore une fois, un énorme merci à vous pour ces précieux instants de reconnaissance !)

(*la revue existe en version numérique en précommande dès à présent. La version papier du numéro 205 sera disponible en France -sauf erreur de ma part- à partir du 15 mars 2018)

Merci pour le partage ;) Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest

Retrouvez “Il était une fois le prix Joël Champetier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.